Plan de financement : comment bien le construire ? Le Mag de l'habitat

Projet de construction rime souvent avec plan de financement.

Apport personnel, aides financières, garanties et assurances, dossier de financement… Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Voici nos conseils pour obtenir le meilleur prêt !

 

Face à un contexte économique difficile, les organismes financiers sont de plus en plus frileux et deviennent très exigeants. Présenter un bon dossier et ne négliger aucun élément (apport personnel, bonne tenue du compte courant, respect de la règle d’endettement…) vous permettront de rassurer les organismes financiers et d’obtenir le meilleur financement.

 

Les critères des banques

– L’apport personnel

L’apport personnel est un élément important dans la constitution de votre dossier de financement. En effet, il va déterminer en partie le montant que la banque acceptera de vous prêter, ainsi que le taux d’intérêt.
Attention, apport personnel ne signifie pas obligatoirement que vous avez mis de l’argent de côté ; il peut être constitué grâce à différents prêts tels que le PTZ ou encore le prêt action logement.

Dans le cas où vous n’auriez pas d’apport, pas de panique ! Même si cela sera plus difficile, il est toujours possible d’emprunter. Certains organismes financiers peuvent accepter de financer l’intégralité de votre projet de construction.

– La règle d’endettement

Lors de l’élaboration de votre plan de financement, vous devrez faire attention à bien respecter la règle des 33% d’endettement. C’est-à-dire, que le montant de vos échéances ne pourra pas dépasser un tiers de vos revenus.

– Le projet de construction

Au-delà de votre situation professionnelle, de la bonne tenue de votre compte courant, les banques examinent également votre projet de construction (situation géographique, performances énergétiques, qualité…) afin de s’assurer de sa valeur patrimoniale.

 

Financement - Maisons Clair LogisA qui s’adresser pour emprunter ?

Lors de l’élaboration de votre plan de financement, n’hésitez pas à réaliser des simulations auprès de différents établissements, afin d’obtenir le meilleur prêt possible.
Il existe trois types d’organismes auxquels vous pouvez faire appel :

– Les banques généralistes

En premier lieu, vous pouvez interroger votre banque (c’est elle qui vous connaît le mieux), mais n’hésitez pas à rencontrer d’autres établissements, de manière à obtenir les conditions les plus attractives en les mettant en concurrence.
A noter : Pour obtenir un crédit immobilier dans une banque, il est obligatoire d’ouvrir un compte chez celle-ci.

– Les spécialistes

Ces établissements sont spécialisés dans les crédits immobiliers et tentent de s’adapter à chaque situation. Contrairement aux banques généralistes, vous n’avez pas besoin d’ouvrir un compte chez eux.

– Les courtiers

Il s’agit d’intermédiaires spécialisés dans le crédit qui se chargent de vous trouver le meilleur crédit immobilier avec des conditions, des garanties et des taux d’intérêt les plus avantageux possibles. Ce service est payant mais par contre vous n’aurez pas de frais de dossier à payer auprès de la banque prêteuse.

 

Les aides financières

Avant de contracter un crédit immobilier, n’oubliez pas de vérifier si vous pouvez prétendre aux prêts aidés. En effet, il existe différentes aides financières qui vous permettent d’emprunter avec des conditions plus avantageuses que les prêts classiques :

Prêt à taux zéro plus– le Prêt à Taux Zéro

Le prêt à taux zéro est un prêt gratuit, sans intérêt, soumis à des conditions de ressources et de performances énergétiques. Attention, le PTZ ne peut pas financer l’intégralité de votre projet.

Pour en savoir plus sur le Prêt à Taux Zéro.

– les prêts aidés

Le prêt conventionné (sans condition de ressources) ou encore le prêt aidé à l’accession sociale (octroyé sous conditions de ressources) font partis de ce type de prêts. Tous deux peuvent vous donner droit aux APL et vous permettent d’obtenir des conditions plus avantageuses.

– les aides locales

Certaines collectivités locales accordent des prêts gratuits et des subventions pour favoriser l’accès à la propriété. Renseignez-vous auprès de l’agence départementale d’information sur le logement. (Liste disponible sur www.anil.org)

 

Établir un plan de financement peut se révéler compliquer, alors n’hésitez pas à faire appel à nos conseillers commerciaux pour vous aider dans ces démarches. Ils pourront vous mettre en relation avec nos partenaires.